PROFILE

//






Sonoyo Nishikawa
Conceptrice lumière

portrait.png


Originaire du Japon, Sonoyo Nishikawa est conceptrice d’éclairage depuis 1986.
De 1990 à 1992, elle a étudié à Londres dans un programme outremer du ministère de l’Éducation, de la Culture du Japon.


Collaboratrice de Robert Lepage depuis 1993, Sonoyo a participé à plusieurs de ses spectacles, dont A MIDSUMMER NIGHT’S DREAM, LA TRILOGIE DES DRAGONS, APASIONADA/LA CASA AZUL et LES SEPT BRANCHES DE LA RIVIÈRE ÔTA, pièce pour laquelle elle a reçu le prix Outstanding Lighting Design du Toronto Dora Mavor Moore Award en 1996.
La recréation de ce spectacle sera présentée en première mondiale à Moscou au Festival Tchekhov en juillet 2019, puis partira en tournée internationale par la suite.


Dotée d’une inventivité et d’un souci du détail sans pareil, Sonoyo Nishikawa occupe une place unique dans l’univers théâtral québécois.
Pour son travail, elle a reçu le prix des meilleurs éclairages à la Soirée des Masques de l’Académie québécoise du théâtre en 2004 pour L’ÉDEN CINÉMA de Marguerite Duras, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et le Prix Jaques-Pelletier en 2003 et en 2016 pour les éclairages de la production ANTIGONE de Sophocle, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et MACBETH de Shakespeare, dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien.


Dernièrement, Sonoyo a conçu les éclairages des pièces LE RESTE VOUS LE CONNAISSEZ PAR LE CINÉMA de Martin Crimp, dans une mise en scène de Christian Lapointe (ESPACE GO Carte blanche Théâtre français du CNA, 2018), LA VIE UTILE d’Evelyne de la Chenelière (ESPACE GO FTA, 2018) dans une mise en scène de Marie Brassard, ÉLECTRE de Sophocle (ESPACE GO 2019) dans une mise en scène de Serge Denoncourt.

La conceptrice a aussi travaillé dans le monde de l’opéra en signant les éclairages de LA DAMNATION DE FAUST au Metropolitan Opera New York (2008 à 2013).

Enfin, au Japon, elle a conçu les éclairages de LÉZARD NOIR de Yukio Mishima, dans une mise en scène de David Leveaux en janvier 2018 au Théâtre Nissay de Tokyo. Elle a collaborée de nouveau avec le metteur en scène en décembre 2018 pour la production LA STRADA, d’après le film de Federico Fellini sorti en 1954 au Théâtre Nissay de Tokyo.

Ses productions futures sont « Les sept branches de la rivière OTA » au Théâtre de diamant en Septembre 2019, au TNM « FLUVE » en Novembre 2019, Théâtre Quat'Sous « Eclipse » 2020 Janvier et venir plus.



2019
En nomination pour Les Prix Théâtre du Prix Jacques-Pelletier
pour les éclairages de "Christine, La Reine-Garçon" de Michel-Marc Bouchard

Québec, QC (Canada)

2018
En nomination pour Les Prix Théâtre du Prix Jacques-Pelletier
pour les éclairages de ”Incendies”, de Wajdi Mouawad

Québec, QC (Canada)

2015
Prix d’excellence des arts et de la culture du Prix Jacques-Pelletier
pour les éclairages de “Macbeth”, de William Shakespeare

Québec, QC (Canada)

2014
En nomination pour Prix d’excellence du Prix Jacques-Pelletier
pour les éclairages de “Mois d’août, Osage County”

Québec, QC (Canada)

2013
En nomination pour le prix d'excellence du Prix Jacques-Pelletier
pour "Hamlet"
Québec, QC (Canada)

2013
Prix de la meilleure conception lumière du Théâtre Denise-Pelletier
pour "Frankenstein"
Montréal, QC (Canada)

2013
Prix du jury du Japan Lighting Designers Association du Theatre Division
pour "Trojan Women"
Tokyo (Japon)

2006
En nomination pour la meilleure conception lumière de la Soirée des Masques
pour "Les enfants du SABBAT"
Montréal, QC (Canada)

2004
Prix spécial du Japon Lighting Designers Association du Theatre Division
pour l'excellence de ses conceptions au Canada
Tokyo (Japon)

2004
Prix de la meilleure conception lumière du Théâtre Denise-Peltier
pour "Iphigénie"
Montréal, QC (Canada)

2004
Prix de la meilleure conception lumière de la Soirée des Masques
pour "Eden Cinéma"
Montréal, QC (Canada)

2003
Prix d'excellence du Prix Jacques-Pelletier
pour sa conception lumière dans "Antigone"
Québec, QC (Canada)

2001
En nomination pour la meilleure conception lumière de la soirée de Masques
pour "Marie Stuart"
Montréal, QC (Canada)

1996
En nomination pour la meilleure conception lumière de la Soirée des Masques
pour "Les sept branches de la riviere Ota"
Montréal, QC (Canada)

1996
Prix Outstanding Lighting Design du Dora Mavor Moore Award
pour "Les sept branches de la rivière Ota"
Toronto, ON (Canada)

1988
Prix Newcomer Award du Japan Lighting Designers Association du Theatre Division
pour ses lumières dans la comédie musicale "I Got Merman"
Tokyo (Japon)